top of page
VRAI-MAGAZINE--logo-sans-fond.png

N'attendez plus le dimanche.
Abonnez-vous. VRAI MAG 100% en avant-première

GAZ HILARANT: INTERDICTION DE VENTE

La jeunesse en consomme de plus en plus. Derrière un nom attractif le protoxyde d'azote peut générer des troubles graves de la santé.


Mégots de cigarette et capsules de protoxyde d'azote dans la rue


L'usage détournée de ces capsules provoque une certaine euphorie, en voila pourquoi les jeunes en consomment. Les capsules sont d'autant plus, très simples à trouver : en vente libre dans le commerce et dans certains bars et boites de nuit.

Une proposition de loi déposée par la députée du Nord a été adoptée à l’unanimité, ce mardi, et prévoit l’interdiction à la vente de gaz hilarant pour les mineurs, et une sanction pénale pour ceux qui inciteraient à une consommation détournée de son usage normal.


Utilisé pour les syphons en cuisine, notamment pour faire de la crème chantilly, ces petites capsules se trouvaient partout en vente libre. Avec le nouveau texte de loi, ça change.

La vente est donc désormais interdite aux mineurs. Sur les lignes de Public Senat se lit que "toute personne incitant à la consommation d’un produit dérivé de son usage normal risquera désormais une amende de plus de 15 000 euros. Le texte de loi prévoit également l’interdiction de la vente et de la consommation de protoxyde d’azote dans les bars et les discothèques pour les personnes majeures."

Selon Adrien Taquet, secrétaire d’état chargé de la protection de l’Enfance, « Il faut sensibiliser les plus jeunes, qui n’ont pas conscience des graves lésions cérébrales que la consommation de ce gaz peut entraîner ».


Article rédigé par Daniel Alfarela

Comments


Découvrez les autres médias de VRAI PLUS

L'essentiel de l'info
bottom of page